Emmanuelle Paternostre est licenciée en psychologie clinique (U.C.L., 2005), certifiée en communication pour la santé. Elle a enrichi son cursus universitaire de diverses formations telles que notamment la communication-non violente, l’hypnose, le shiatsu, l’E.F.T. et la méditation.

Après un parcours professionnel dans le secteur hospitalier et de gestionnaire de projets (éducation, recherche, formation), elle travaille depuis 2013 au sein de plateformes de soins palliatifs. En qualité de psychologue et de formatrice, elle y accompagne les patients, leurs proches, les volontaires et les soignants dans le contexte de la fin de vie. En outre, elle a développé une consultation privée de thérapeute. Sa pratique s’inscrit dans une approche holistique de l’être humain.

Dans le cadre du CEFEM, elle est enthousiaste à l’idée de partager son expérience et d’accompagner les soignants dans leurs questionnements, leurs réflexions, leurs doutes, leurs émotions, leur motivations ou démotivations afin qu’ils trouvent, par eux-mêmes et en eux-mêmes, la posture la plus juste à adopter dans la relation de soins, chaque fois singulière, qu’ils traversent.