Les Formations Proposées

Qui sommes-nous ?

Le « Centre de formation à l’écoute du malade » est une asbl agréée par la Commission Communautaire française dans le cadre du Décret du 5 mars 2009 relatif à l’offre de services ambulatoires dans les domaines de l’action sociale, de la famille et de la santé.

Les missions du Cefem

« Sensibiliser, assurer la formation, théorique ou pratique, la formation continue ou la supervision d’intervenants professionnels amenés à traiter ou à soutenir des patients atteints d’une maladie à pronostic fatal et leur entourage »

(cf. art. 26 du Décret du 5 mars 2009 relatif à l’offre de services ambulatoires dans les domaines de l’action sociale, de la famille et de la santé)

La pédagogie du Cefem

« Au Cefem, nous considérons les patients comme des sujets singuliers avec lesquels, la difficulté, voire la richesse, du travail des soignants consiste à essayer de répondre à leurs besoins et à leurs demandes par une présence de qualité et par des soins techniques appropriés. Rencontrer ces sujets de la façon la plus créative et la plus personnelle possible tout en tenant compte de la réalité pratique de l’institution, est une perspective qui permet de procurer aux patients, sujets de soins,  des soins humains et adéquats.

L’écoute est le fil rouge de toutes nos formations.

L’écoute de soi est première, elle permet au soignant de se mettre à l’écoute de l’autre. En l’absence de cette condition, la rencontre est rendue impossible et les soins risquent de se limiter à des actes pratiques déshumanisés.

Nous préférons penser la relation d’aide en termes d’accompagnement plutôt qu’en termes de prise en charge.

La prise en charge d’un gros bagage est lourde et périlleuse et laisse le porteur seul face à la responsabilité totale de la charge inerte.

Un accompagnement permet et nécessite même une certaine autonomie de la personne, si réduite soit-elle. Accompagner quelqu’un, c’est être là, être présent AVEC lui, attentif à ce qu’il aimerait que l’on fasse pour lui, à sa place, dans le but de pallier à ses manques et à ses handicaps éventuels, et non de « faire tout pour lui ».

Accompagner quelqu’un, c’est prendre cette personne en considération, c’est lui donner de l’attention, c’est s’intéresser à lui, et c’est donner de soi.

Cette attitude d’ouverture chez le soignant peut permettre la rencontre, mais celle-ci dépend aussi – bien entendu – de la personne soignée. Une rencontre s’opère toujours entre deux sujets, quelles que soient leurs places respectives.

Par ailleurs, les soignants comme les soignés doivent pouvoir dire « non » à l’autre, ils doivent  pouvoir oser poser leurs limites de façon respectueuse, sans quoi la relation sera tôt ou tard mise en péril.

Acquérir cette capacité demande souvent du temps … »

(F. Vanden Eynde, formatrice Cefem)

Le cadre général des formations

Pour garantir une qualité optimale des formations et une rentabilité de l’investissement consenti, nous veillons à ce que le cadre déterminé au préalable avec les commanditaires de formation soit scrupuleusement respecté :

  • Le nombre de personnes admises à une formation est tel qu’indiqué pour chaque formation :
  • moins de personnes présentes implique l’annulation de la formation pour conserver la dynamique de groupe nécessaire à notre pédagogie, et ce aux frais de l’institution
  • plus de personnes présentes impliquera que seulement le nombre maximum de participants pourra être admis à la formation
  • Une formation annulée (par mail ou par courrier à l’adresse du Cefem) moins de 15 jours calendrier avant le début de celle-ci est facturée dans son entièreté au commanditaire, même pour les formations comportant plusieurs journées (une formation de 3 jours par exemple ne pouvant être donnée en 2 jours). Une annulation par téléphone ne peut être prise en compte.
  • Pour les formations comportant plusieurs journées, les mêmes personnes participeront à l’entièreté du module.
  • Lors des formations organisées au sein des institutions, celles-ci mettront à la disposition de la formation un local fermé et avenant, permettant la confidentialité des propos.
  • Le personnel ne sera pas dérangé ni appelé pour des raisons de service ou personnelles pendant les formations.
  • Le personnel participant aux formations aura été prévenu au moins une semaine à l’avance du thème et du jour de la formation. Le Cefem envoie à cet effet un courrier aux institutions, que celles-ci remettront à l’avance aux intéressés.
  • Pour toutes les formations que le Cefem organise, les références d’une personne de contact au sein de l’institution nous seront communiquées.

Dorothée van der Straten, chef de projet

Anouchka de Grand Ry, chef de projet

Isabelle de Cartier, directrice

Bonne consultation du site internet du Cefem !

Contact

Cefem, Boulevard de l’abattoir 26 à 1000 Bruxelles

02 345 69 02

info@cefem.be

d.vanderstraten@cefem.be

a.degrandry@cefem.be

i.decartier@cefem.be

Documentation

Le CEFEM s'associe avec Palliabru et son centre de documentation C-Dile.

Rechercher de la documentation